Blog'n'kor

Les dessins de Sylvain Cnudde :)

lundi 21 août 2017

Le tombeur de ces dames

Jerry_Lewis

Jerry Lewis (1926-2017)

Posté par Issenkor à 23:01 - Trombines - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 18 août 2017

J'ai vu New York...

New York USAAA !... mais aussi Philadelphie, Baltimore, Washington DC, Richmond (Virginie), Nashville...

Un mois d'errance et de dessin dans les rues de ces villes de l'est et du sud des États-Unis, sans autre but que d'en prendre plein la vue, de confronter la réalité aux images ciné et télévisuelles imprimées dans mon cerveau depuis des années. Marcher beaucoup, avoir trop chaud, m'asperger d'eau aux providentielles fontaines new yorkaises. M'arrêter et décider de consacrer 2 heures au croquis d'une vieille Chevy Impala dans East Harlem, même si je dois rôtir au soleil pour ça. Repasser ma tête sous l'eau, marcher encore, le nez en l'air, espérer trouver un peu de fraîcheur dans Central Park. Prendre du recul en contemplant la skyline depuis Staten Island. Aller à Brooklyn, chercher vainement la rue d'Once upon a time in America, celle avec le pont de Manhattan en arrière-plan. Mais oui ! Le pont de Manhattan, pas celui de Brooklyn ! Voilà ! Tous ces gens qui se selfistent là-bas, ça doit être là, je me suis juste trompé de pont ! En faire un dessin, en omettant les touristes. Marcher encore et encore, jusqu'au Bronx. Tiens, plus aucun touriste ! Ça fait du bien. Et les fontaines de rues, improvisées par les locaux en ouvrant les vannes à incendie aussi. Rentrer à ma piaule du Queens en métro-frigo, au milieu de supporters du New York Football Club revenant d'un match au Yankee Stadium. Me tromper de ligne, me tromper de sens. Ça doit être la chaleur, ou la fatigue, ou les deux. Mais c'est quand même très mal indiqué. Capturer malgré tout quelques portraits d'usagers (enfin surtout d'usagères ^^). M'écrouler d'épuisement et dormir sous le ventilo, et le lendemain, reprendre la marche. I'm in New York!

Rouler beaucoup, aussi : 1635 miles en 4 jours dans une voiture de location coréenne (pfff tristesse !). Entrer Lebanon, Tennessee, dans le GPS, là où commence la deuxième partie de Death Proof. Quelle idée ! Me rendre compte que c'est un peu un bled écrasé de soleil et sans grand intérêt. En tout cas aucune Dodge Challenger de 1970 à l'horizon. Pousser du coup jusqu'à Nashville parce que bon, Nashville quoi ! Y faire un peu de dessin de concert dans un Honky Tonk; la musique live commençait à me manquer ! Me faire appeler "baby" ou "honey" par une serveuse du 417 Union Street, faire du calcul mental pour donner le bon tips : je multiplie par 10, je divise par 2. Ah non, c'est l'inverse ! 
Reprendre la voiture, avaler les miles sur les Interstates, au son de Sweet Home Alabama qui passe à la radio, voir d'impressionnants camions américains dans mes rétroviseurs et me prendre pour David Mann, dans Duel. Repartir vers l'est pour retrouver une copine expat', car si j'ai traversé l'océan, c'est aussi pour la voir, un peu. Entrer grâce à elle au Goddard Space Flight Center, arpenter Washington DC de long en large, à pied, à vélo, en métro à moquette (pas en tapis volant), et en Nissan Sentra de 1998, sous un soleil de plomb ou sous des trombes d'eau. Gravir l'escalier où se jette le père Karras à la fin de l'Exorciste, achever mes baskets lors d'un footing le long du Potomac, perdre ma casquette dans Rock Creek Park, aller voir la tombe de JFK au cimetière d'Arlington et dessiner Alice, une Ford Falcon de 1967. 

Faire un saut à "Philly" Philadelphie, y goûter un cheese steak, monter les marches du Philadelphia Museum of Art comme Rocky Balboa à la fin de son entraînement, et revoir la séquence culte en VHS dans le salon de l'auberge de jeunesse. Déambuler dans Baltimore, boire des mojitos et manger des nachos sur son waterfront à l'heure du goûter. Visiter Annapolis, capitale du Maryland, pique-niquer en bord de Chesapeake Bay. A Richmond, en Virginie, croquer une Chrysler New Yorker Salon de 1964, tailler une bavette avec son propriétaire, Gerald; il cherche un sigle Chrysler pour remplacer celui qui manque sur sa calandre.

Se taper cinq sept heures de car pour revenir à New York, y humer une dernière fois son atmosphère moite, dessiner une ultime carte postale, filer au JFK International Airport pour rentrer en France parce que tout a une fin. A peine arrivé, vouloir repartir tout de suite, mais plus à l'ouest. Il paraît que les vieilles voitures s'y conservent mieux.

 

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand !

bulls

 

 

Roosevelt_Av

 

 

subway2

 

 

Central_Park

 

 

metro

 

 

5thAvenue

 

metro2

 

 

Brooklyn_Bridge

 

 

subway5

 

 

van

 

 

Wall_street

 

 

metro4

 

 

metro5

 

 

Manhattan_Bridge

 

 

Brooklyn_Bridge2

 

 

metro6

 

 

Williamsburg

 

 

 

subway8

 

 

 

Brooklyn

 

 

subway7

 

 

subway6

 

 

Impala

 

 

metro7

 

 

subway9

 

 

 

subway10

 

 

bus

 

 

Staten_Island

 

 

metro8

 

 

metro9

 

 

waiting

 

 

capitole

 

 

Rira

 

 

Cadillac

 

 

Key_Bridge

 

 

biche

 

 

Potomac

 

 

Alt_J

 

 

Florida_Av

 

 

chease_steaks

 

 

Philly

 

 

Maeva_Tristan

 

 

Baltimore

 

 

Chrysler

 

 

Crossville

 

 

Cadillac2

 

 

Mark_Box2

 

 

Mark_Box

 

 

Raphine

 

 

Woodstock

 

 

rencard

 

 

Georgetown2

 

 

Pick_Up

 

 

Mustang

 

 

Ford_Falcon2

 

 

Ford_Falcon

 

 

 

Inka

 

 

Indian_Chief

 

 

smoker

 

 

 

Rock_Creek

 

 

caricatures

 

 

 

Washington_Monument

 

 

Jefferson

 

 

nissan

 

 

Georgetown

 

 

campus

 

 

Grand_Wagoneer

 

 

Alpha

 

 

NoMa

 

 

Chesapeake

 

 

dormeur

 

subway

 

liseuse

 

 

airport

 

Posté par Issenkor à 07:30 - Croquis - Commentaires [7] - Permalien [#]